Présentation parcours

parcours 6666Vous voulez une idée de ce qui vous attend ? C'est ici ! Attention : + proche des 120 km et des 7 000 m+ que ce qui est annoncé sur Trail Passion.

Château de CabrerollesRoquebrun - Lamalou les Bains
Au départ de l'esplanade Farret à 06h ce samedi 09 juin 2018, vous aurez soit bien dormi soit tourné et retourné dans votre lit, vous vous serez levés avec appétit ou avec une diarrhée de gladiateur intérimaire, mais de toute façon vous attendrez derrière la ligne, détendus ou crispés, buvant les paroles encourageantes de Ludovic Collet, The animateur de L'Ultra trail avec un R.
10-9-8, si vous savez compter, normalement à zéro ça part.
Bousculade, coups de bâton de ceux qui n'auront rien écouté lors du briefing, votre poche à eau sera peut être percée, dans ce cas, comptez sur « l'esprit trail » pour vous dépatouiller.
La petite route de Laurenque vous conduit en 2km à l'entrée d'un single sympa. Si vous ne l'aimez pas, faites demi tour, ce trail n'est pas pour vous.
Quelques bouts de pistes changent de l'étroitesse et de la vigilance requise pour souffler un peu ou râler selon votre caractère. Passage à Saint Nazaire puis montée et crête caillouteuse. Vous n'y verrez pas de limaces, c'est très sec, mais vous en serez peut-être une si vous n'avez jamais mis les pieds dans les pierres.
Si vous n'êtes pas en ruine après la descente sur Cabrerolles, vous visiterez celles du château en sortant du ravitaillement. C'est beau et ne dites pas le contraire ou vous perdrez 1 point pour La Course de Tous les Superlatifs.
Gaillards, vous filez vers la Coquillade; ce n'est pas un stand de dégustation d'huîtres, mais bien le nom du pic dominant d'autres ruines, celles du château de Mourcayrol. Ça vous en fait 2! Et il en faut bien deux pour oser s'aventurer dans le Caroux qui approche!
Bref, dans votre élan masochiste vous parvenez, après quelques délicatesses que nous tairons, jusqu'au ravitaillement de Lamalou-les-Bains, près du casino.

À moins de 1€ / km (tarif inchangé en 2018), l'inscription à cette fantastique épreuve sans R, il vous restera sans doute quelques pièces à venir jouer ici ensuite.
Ravito complet, n’exagérez pas quand même car ça grimpe de suite.

Lamalou - Mons la Trivalle

Il fera sans doute chaud, vous profiterez de l'ombre des pins, puis de celle des châtaigniers, des bruyères arborescentes, des chênes verts, et des bouquets de thym si vous êtes un nain, ce qui est statistiquement assez rare en ultra.
Vous voici dans le Caroux, vous passez Combes, le parcours de descente enduro dans le sens montée, Madale, puis la descente sur Colombières par le sentier des Fleysses, caillouteux à souhait, 600m- en 4 km. Soyez souples, ne courez pas comme des Playmobiles, et tout ira bien.
À présent, en pointant à Colombières, vous êtes des quarts de warriors. Il n'est pourtant pas temps de faire les fiers ou de sortir le drapeau, la route est encore longue.
Montée de la Fage par les gorges, c'est top moumoute, 600 m+ en 3 km. Prenez votre temps, on vous donne le nôtre, et en plus, comme c'est magnifique et que vous ne direz pas le contraire, eu égard au point que vous perdriez encore pour vous savez quoi, vous êtes heureux.
Chapelle Saint EutropePoint d'eau au sommet, rechargez copieusement car jusqu'à Andabre, et en particulier à partir de Cours le Haut, vous serez exposés en plein soleil dans un univers très minéral, même les nains. Les autres, ne faites pas les malins, car si vous chaussez entre 46 et 54 vous serez bien emm…és pour vos péniches dans les cailloux.
Vous commencez à comprendre que dans l'Hérault la montagne existe bel et bien.
Ça tombe bien, vous vous ravitaillez à Andabre et attaquez la montée chronométrée de St Eutrope, 666m+, et ça continue encore après.
Très sauvage, c'est peu de le dire. Dans le domaine du mouflon, vous serez parfois comme lui, à 4 pattes entre les genêts, sur le granit aussi ferme que votre volonté.
Après maints efforts vous parvenez à Douch, hameau restauré. Vous en auriez bien besoin d'une, vous puez le fennec faisandé, mais vous ne vous en rendez pas compte, ça ce sera plus tard, lorsque vous enlèverez vos chaussettes. Laissons de côté votre fumet répulsif et parlons de la suite, ce que les spécialistes locaux appellent « l'enchaînement de la mort ».
C'est simple, vous descendez l'Esquino d'Aze, vous remontez les 1000 marches de Caylus, vous descendez à St Martin en vous extasiant devant la cascade d'Albine, vous grimpez les 450m+ en 1,5 km du col de Bartouyre où l'ambiance battra son plein, et vous plongerez enfin sur Mons par le sentier des gardes.
C'est aussi beau que technique, du trail non aseptisé. Défi, Distance, Dénivelé, le trail en 3D, c'est la devise du challenge Ultra Mountain National Tour.
Après cet épisode similaire à Mafate, vous zombinez ou vous vous pointez encore frais à la base vie de Mons.
Repas, dodo, c'est une station de requinquage.
Ceux qui ont en ont un coup dans l'aile peuvent se faire masser, soigner les pieds, redresser la carcasse. Ne vous plaignez pas, vous êtes des aventuriers, on vous a servis, et vous en avez pris davantage dans les yeux que dans les jambes; le Caroux est derrière vous.

Mons - Roquebrun
4km de plat pour digérer le repas jusqu'à Olargues, puis une montée régulière de 7 km et 700m+ pour atteindre le pic de Naudech. Histoire d'abréger vos souffrances, la descente de 300m- est concentrée sur 900m. Moi, je trouve cette dévalade top, mais les goûts vous savez, c'est comme les sauterelles grillées, certains adorent, d'autres font la grimace. Enfin normalement, si vous êtes parvenus jusqu'ici vous ne devriez pas trop grogner; de toute façon j'ai l'habitude d'être maudit sur le parcours. Je suis pour la liberté d'expression, mais ne me parlez jamais de Tor des Géants après.

Vous arrivez bientôt au col de Garlande. Il y règne une ambiance surprenante que je vous laisse découvrir.
Vieussan, sentier en balcon du Mirabel, bout de piste puis montée vers Gours sur sol souple. De beaux singles vous distraient jusqu'au point d'eau du Maré.
Restent 9 km, vous languissez, ce qui ne signifie pas que vous avez la langue pendante et baveuse mais presque.
N'appelez pas le PC course pour dire que vous tournez en rond, c'est une illusion.
Enfin, vous descendez pour de bon sur le village de Roquebrun, vos émotions sont à la hauteur de ce que vous avez vécu.

Finisher du Grand Raid 6666, vous pouvez être fiers d'avoir bouclé cet incroyable voyage.
Ce n'est pas fini pour autant, un bon repas vous attend, minestrone, buffet, fondant au chocolat, autour duquel vous raconterez vos exploits.
En route pour l'UMNT, ses valeurs et ses saveurs.

 

roquebrun